31 mars 2006

Le Caméléon et l'Arc-en-Ciel

Deux petites étoiles dans le ciel sont prêtes à aller se coucher parce que le jour a commencé a apparaître sur Terre et qu'il faut qu'elles et tout le reste de sa famille étoiles se reposent pour briller de milles feux, le soir suivant.

Mais avant de s'endormir, une étape, comme un cérémonial était obligatoire pour que les deux petites stellina puissent s'endormir; il faillait que Maman étoile leur lise une histoire, celle de ce soir se nommait " Le caméléon et l'Arc-en-ciel", Maman étoile commença donc à lire:

" Il était une fois, un jeune lézard, alors que sa maman était partie se réchauffer au soleil et l'avait laissé lui et ses frères; Juillet, notre jeune héros, toujours aussi fugueur avait décidé d'aller explorer tout ce monde extérieur qu'il le rendait fou de curiosité.

Il commença donc à grimper pour atteindre le sommet de son lit, ainsi il pourrait voir ce qui se passe en dehors de son nid. Malheureusement, un coup de vent, sur son petit corps, lui fit perdre rapidement l'équilibre. !il put apercevoir dans sa chute des tas de choses qui lui fit oublier sa peur, il se sentait soudainement libre même un peu trop. Au moment de son arrivée sur la terre ferme, il roula de vitesse jusqu'à se cogner la tête contre un rocher qui lui fit stopper sa course. Quand il reprit conscience, il voyait des tas d'étoiles. "

Cette expression interpella les deux petites étoiles, qui toutes inquiètes demandèrent à leur mère

"Mais pourquoi, il voit des étoiles, alors qu'il a mal, nous on fait de mal à personne, hein Maman?"

" Ne vous inquiétez pas mes puces, lorsqu'on dit voir des étoiles, c'est percevoir dans sa vision des taches, ce n'est qu'une expression, je continue?"

D'un signe de tête, ..........................

"Donc je disais":

"Il voyait des tas d'étoiles, dû au choc violent sur son petit crâne. Il avança doucement et se reposa quelques instants sur une maigre motte de terre légèrement humide. Après quelques minutes de repos, il décida de ne pas perdre son temps à dormir comme le font la plupart des lézards, lui n'était pas la plupart, il était différent et il en était certain.

Sur ses quatre petites et courtes pattes, il avança à vive allure vers un très grand arbre, le plus grand qu'il avait jamais vu.

Un soudain " Wahoo" sortit de sa bouche, il admirait la beauté de cet arbre. Soudain, dans sa contemplation, il fût interrompu par une petite fourmi,

"Rougi" dit-elle, " Je m'appelle Rougi la Fourmi, Bonjour! Quel est ton nom?"

" Je ne dois pas parler à des inconnus, désolé."

" Bah que viens tu de faire là?!"

" Ah.... Oui.... Je m'appelle Juillet, je suis tombé de mon nid parce que je suis tellement curieux, il est vraiment trop Wahoo cette arbre!"

"Il a rien d'extraordinaire, c'est juste un arbre, quoi!"

" Moi, je ne connaissais rien d'autre que mon lit, il y a encore quinze minutes. Ici, c'est magique! Ohh regardes Rougi, là-bas!!"

" Je crois qu'on nomme cela, un arc-en-ciel, oui c'est bien ça"

" Je veux aller voir ça!"

" Nan n'y vas pas c'est peut-être dangereux"

Juillet était déjà loin, lorsque Rougi ajouta:

" Attends, je te suis!!"

Arrivés devant ce gigantesque et magnifique arc-en-ciel, ils furent surpris de l'entendre parler. Juillet n'ayant peur de rien, ne se gêna pas, pour lui demander comment il faisait pour avoir autant de couleurs.

"Ouh, Ouh, Arc-en-ciel!!"

" Oui, petit, qu'y a t'il?"

" Rho, j'adore tes couleurs, dis moi comment tu fais, je veux te ressembler!!"

" Je ne peux rien pour toi, petit, mais si tu veux, je peux t'offrir quelque chose..."

" Oui, quoi?!!"

Juillet montrait son impatience en se levant sur ses deux pattes arrière en tapant des mains d'excitation. L'Arc-en-ciel lui lança un sourire puis continua

" Ecoutes, je eux faire quelque chose de magique pour toi... Tu ne seras pas arc-en-ciel, mais tu pourras en prendre les couleurs, tu veux?"

" Oh oui!!!"

" Laisses toi faire alors....."

L'Arc-en-ciel lui déposa une pluie de paillettes magiques sur son visage.... Juillet éternua et rouvrit les yeux. Il se précipita vers une flaque d'eau pour voir sa métamorphose; la déception lui prit soudain en voyant son apparence de lézard. Une larmichette à l'oeil, il revient vers l'arc-en-ciel.

"Tu n'as rien fait!" Un sanglot dans la gorge

" Mais si mon petit, concentres toi, un peu, et tu verras, tu changeras de couleur."

" Vraiment?... Je n'y arrive pas..." Une autre larme remontant dans sa gorge.

L'Arc-en-ciel reprit

" Vas jusqu'a l'herbe, là-bas, et essaie de devenir aussi vertes qu'elle. Concentres toi vraiment!"

Apres quelques pas vers les herbes hautes, il soupira de tristesse, et essaye de se concentrer sur la couleur verte, et subitement, sous les yeux écarquillés de Rougi, il devint vert. A sa grande surprise, il recommença sur la terre marron, puis sur une fleur et ainsi de suite; sous le regard attendri de l'Arc-en-ciel.

Juillet s'arrêta et couru jusqu'à lui,

" Merci! Merci!!" (en sautillant.

" DE rien, petit; désormais on t'appellera " Juillet le Caméléon"

" Maintenant vous savez comment on fait pour devenir caméléon! Fin!" S’éclama la Maman étoile.

Posté par jane_muse à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Caméléon et l'Arc-en-Ciel

Nouveau commentaire